camille coache le public 7 !



nouvelle identite

SUSPENSE ASSURÉ.

4 victoires et 2 nuls (qui en termes de points apportent autant qu’une victoire). Nous avons fixé le cap à 7 victoires en phase régulière contre 4 et 2 nuls la saison passée. Nous en sommes au même résultat que l’an passé et il reste huit journées avant les phases décisives. Rappelons que sur notre calendrier de matchs retour nous recevons la plupart des équipes les mieux classées au Vercors, et nous nous déplaçons chez ceux qui nous entourent au classement.

Réussir à gagner à l’extérieur. Nous avons réussi à débloquer notre compteur le weekend dernier à Mérignac. Dans un match piège, avec des Girondines qui prennent de plus en plus la mesure de la LFH et de notre côté en l’absence de Cassandra et Johanna, avec la présence de Deonise et Eva en phase de retour de blessure. Des éléments qui sembleraient pouvoir s’améliorer de semaine en semaine, mais ce jour-là, nous sommes vraiment allés chercher notre première victoire à l’extérieur. À nous de continuer de progresser pour aller en décrocher d’autres à Chambray, Toulon ou Dijon par exemple. Faire des coups à domicile sur les matchs que je qualifie de bonus. Il y avait Paris puis maintenant Besançon et ensuite Nice et Nantes ; qui va-t-on réussir à surprendre ? Besançon dès ce weekend ? Elles sont sur une série de 7 matchs sans défaite. Dont un match nul contre Brest lors de la journée précédente. Elles tournent comme une montre Franc-comtoise. Je connais un petit peu leur mécanique, nous avons déjà réussi à les faire déjouer par le passé, nous allons tenter et faire notre maximum, comme toujours et encore plus sous les yeux du public et avec leurs encouragements.

Le tout c’est d’arriver à entretenir le suspense sur cette fin de saison régulière. Rester au contact, à l’affut. J’imagine bien que tout le monde aimerait un maintien le plus rapide possible. Alors comme j’aime bien informer et aider à la compréhension, voici quelques données, tirées des moyennes de l’évolution des résultats. Si on regarde les saisons précédentes, l’équipe qui finit 5e est assurée mathématiquement de se maintenir autour de la 19e journée. Celle qui finit 6e en est assurée autour de la 20e journée. 7e / 21e journée. 8e / 22e journée. 9e lors de la 3e journée des play-downs (donc équivalent à la 25e journée), 10e / 26e journée et 11e / 27e journée.

Ce sont des moyennes, mais à une journée près les maintiens s’acquièrent à ces moments-là. Alors pour les rêveurs impatients, sachez que dans tous les cas, les 21e et 22e journées se déroulant début avril, vous devriez pouvoir prolonger votre état de sommeil jusqu’au moins la Saint Richard. D’ici là, nous comptons sur tous les éveillés pour venir encourager vos Péageoises avec ferveur, passion et respect. Beaucoup d’entre vous m’ont dit : « contre Paris il y avait plein de monde mais ils n’ont pas fait énormément de bruit. L’ambiance était bonne mais pas complètement folle non plus ».
Réhaussons le volume, surprenons Besançon.



nos partenaires majeurs

chevalgroupamaPeugeot Sovaca
bg insta