camille coache le public 5 !

camille coach5



gymnase



PRODUCTION DE GELÉE ROYALE.

Pour ce dernier match à domicile de l’année 2019, je choisi de vous faire un petit florilège des rubriques « Camille coache le public » de cette saison. Et vous allez voir que tout cela fait lien et prend du sens pour ce match contre Dijon.

Dans « une carte à jouer », je dévoilais la feuille de route de la saison. En expliquant que nous visions un peu plus de victoires que les années précédentes, l’objectif de 7 paraissait intéressant à fixer. Rappelant qu’une équipe renouvelée à 50% aurait besoin de temps, progresserait au fil de la saison, et que pour atteindre donc les 7 victoires nous pourrions arriver à un découpage de 3 en phase aller et 4 en phase retour. Avant notre affrontement face à Dijon nous sommes à 2 victoires et un match nul. Autrement dit nous arrivons à la trêve aux alentours de la zone de résultat prévue. Si nous en restions là nous serions un petit point en dessous que ce que nous souhaitions, si on gagne contre Dijon un petit point au-dessous, et si on fait match nul, pile poil dans un costume tiré à 4 épingles. Nous allons bien entendu tout mettre en œuvre, ensemble avec le public, pour atteindre les 3 + 1 à la trêve (il reste un déplacement à Metz après le match contre Dijon).

Dans « rythme et bruit », je faisais un parallèle entre un rythme de championnat très décousu, avec 3 matchs à domicile en 3 semaines puis les 3 suivants en 4 mois, et le besoin que notre public s’adapte à ce rythme puis mette le sien pendant les matchs. La fréquence et la régularité permettraient un feuilleton plus facile à suivre, indispensable dans la médiatisation du sport de haut niveau, mais également dans la fidélisation des publics dans les salles. À Bourg de Péage, nous avons la chance d’avoir un public extrêmement fidèle et attentif. Nous pouvons remplir 2 fois notre salle en une semaine, comme pour les matchs face à Brest et Chambray, puis ne pas avoir de matchs pendant quelques temps et faire le plein contre Dijon. Car sur ce match-là, il nous faut notre plus belle affluence et même notre plus belle ambiance. Avec étonnement je me retrouve même à vous écrire cette phrase : les joueuses doivent davantage entendre le bruit du public que les consignes de leur coach. Après le match vous me fournirez des pastilles au miel pour ma voix. Dans une ruche ça doit pouvoir se trouver...

Dans « réaction en chaîne », je reparlais de ce qui est un peu mon fond de commerce dans ces rubriques qui paraissent maintenant depuis 2 ans et demi. Le lien entre le public et le terrain dans le partage des émotions. Soutenir les joueuses, pousser les joueuses, ça crée de la dynamique. L’un donne de la sécurité et rappelle que l’on est à la maison, l’autre donne de l’élan. Il y a de l’échange, les actions et les comportements sur le terrain jouent sur ceux dans les tribunes. C’est bien là que se situe le tour de magie péageois, ces réactions en chaîne, ces interactions sont une marque de fabrique, une difficulté supplémentaire pour nos adversaires, un atout inégalable pour nos joueuses. J’ai souvent fait des propositions dans ce sens, chanter les prénoms de nos gardiennes ou de nos tireuses avant un pénalty, ou après un but, faire beaucoup de bruit quand nous emballons le match après un jeu rapide, ou lors de moments clés d’un match quand nous sommes en défense, etc... Contre Dijon il faudra bien activer toutes ces chaînes.

Dans « retrouvailles », au mois d’août, dans la première rubrique de la saison, je tentais de réactiver ce plaisir que l’on a à se retrouver dans ce complexe du Vercors. Après la trêve estivale, il y avait de l’impatience à revivre ensemble ces moments. Pour être certain que cela redémarre au quart de tour, je rappelais les 3 déclencheurs d’ambiance que nous avons : le speaker, les animations musicales et le Kop Vertaco. On peut se dire aussi qu’il faut profiter de ce match contre Dijon, puisque le prochain sera le 4 janvier contre Paris.

Pour faire le lien entre ces rubriques, on pourrait dire qu’en gagnant Dijon on se retrouverait avec un excellent parcours pour cette phase aller. Mais que le combat sera rude, que notre force sera de profiter à fond de ce moment, comme nous savons si bien le produire ensemble au Vercors.



nos partenaires majeurs

chevalgroupamaPeugeot Sovaca
bg insta