5 septembre 2019

camille coache le public 2 !

camille coach

camille coach

Rythme et bruit.

Le mois de septembre n’a qu’à peine commencé et voilà déjà le deuxième rendez-vous à domicile. Puis un troisième à domicile le weekend suivant. Et nous sortirons de 5 matchs en 2 semaines et demi. Un début de saison pour le moins rythmé. Profitez-en car sur les mois d’octobre, novembre et décembre il n’y a que 5 matchs de championnat dont 3 à domicile. 3 matchs à domicile en 2 semaines et demi, puis 3 en presque 4 mois. Personnellement je trouve cela étonnant. Pour ne pas dire plus. Mais j’ai eu l’occasion de le dire. Quand il n’y a pas de fréquence, il n’y a pas de feuilleton...

En tout cas notre public, celui du Vercors pas celui de la TV, doit suivre le rythme. À priori vous n’avez pas prévu, comme notre ex-diffuseur TV, de nous abandonner en route. D’ailleurs entre abandonné et abonné, je constate que ce sont 2 mots assez proches. Mais je comprends tout à fait les logiques mercantiles des grands groupes médiatiques. Il y a davantage de téléspectateurs pour un match de foot du championnat Turc que pour un match de LFH, le premier est diffusé mais pas le second. C’est la loi du monde médiatique d’aujourd’hui. Selon moi, il n’y a pas de rapport direct avec le fait que ce soit du sport féminin, mais bien une question d’audimat. D’autres championnats de 1ère division dans des sports masculins ne sont pas diffusés. Si vous voulez voir un ensemble de sport régulièrement il vous faudra payer autour de 80€ par mois pour avoir accès aux 4 chaînes qui finissent par « + », « in » ou « sport ». Et, grosso modo, vous pourrez voir l’ensemble des championnats... de foot.

Mistral TV est gratuite. Elle est locale et diffusera l’ensemble des matchs de l’équipe de Bourg de Péage à domicile cette saison. Ils tenteront de retranscrire l’ambiance et les émotions que vivront les chanceux présents dans cette salle du Vercors. Au final cela correspond peut-être plus à notre échelle. Ainsi qu’à ceux qui nous suivent et à nos sponsors.

Notre public doit ainsi prendre le rythme soutenu de nos premiers matchs à domicile. Il y a quelques (dizaines) d’années certains croyaient que la médiatisation entraînerait une baisse de fréquentation dans les salles. Avant que n’apparaisse l’inverse, car c’est en fait une superbe publicité pour donner envie aux gens de venir voir les matchs en vrai. Je vous parle souvent du bruit, celui ambiant dans le complexe du Vercors les soirs de matchs. Et devant sa télévision on ne vibre pas de la même manière qu’au milieu de la salle. Comme pour un concert. Souvent quand je fais mes analyses vidéo des matchs je regarde les réactions du public, lors d’un arrêt spectaculaire, d’une décision d’arbitre contestée, d’une belle action, etc. Je peux vous dire qu’il y a des perles ! Je ne donnerai pas de noms, mais il y a en a qui vivent le match pleinement !

Maintenant que nous arrivons au second match à domicile de la saison, j’aimerai que vous compreniez une chose. Ces réactions viennent des faits de jeu. Il se passe quelque chose sur le terrain puis dans les tribunes. C’est le jeu qui stimule, qui donne le tempo, vous réagissez. L’inverse existe aussi. Les tribunes peuvent entrainer des réactions sur le terrain. Mise à part quelques organisations collectives visuelles (tifo, ola,...), la majorité sera sonore. Les soirs de matchs, le bruit le plus repris sont les cris d’encouragement : « Les jaunes, (3 battements de tambours), les jaunes,... ». Ce bruit a un rythme, un signe d’identification, c’est simple et chacun peut s’en saisir. D’autres avec des claquements de mains font aussi parti des savoirs faires communs. Ne pourrions-nous pas en inventer un autre, encore plus local et identitaire ?

Depuis que l’agence de communication Starteo a retravaillé notre logo et notre identité visuelle, toute une cohérence est en train de prendre sens. L’hexagone, les couleurs, la thématique des abeilles, tout ceci est très bien pensé et très respectueux de ce que nous sommes. Le public peut saisir cet élan. Celui du nouveau cycle.

Tiens au fait quel bruit font les abeilles ?
À vous de trouver un rythme. Quand l’adversaire a le ballon ça peut être pas mal...



nos partenaires majeurs

chevalgroupamaPeugeot Sovaca
bg insta