communiqué officiel du club

aminata prolongation2
MANON PELLERIN PRÊTÉE AU CLUB DE SAINT-AMAND !

Originaire de Nantes, Manon est arrivée au BDPDHB en 2018 et évolue au poste d’ailière droite. Joueuse du Centre de Formation, elle vient de renouveler sa convention pour deux années supplémentaires. À partir de la saison prochaine, elle évoluera avec le club de Saint-Amand, toujours en Ligue Butagaz Energie, grâce à un prêt effectué par le club.

•••••••••••••••

Salut Manon, bravo pour ce prêt et nous sommes heureux de te retrouver en LBE la saison prochaine ! Peux-tu nous donner tes premières impressions, à la fois sur le prêt et sur le renouvellement de ta convention avec le Centre de Formation ?.
Merci beaucoup ! Je suis très heureuse également. Le club m’a fait part en février de leur souhait de me renouveler deux années supplémentaires, une décision qui m’avait réjouie. Ils m’ont ensuite dit qu’il pensait à un prêt pour l’année prochaine dans un club de D2. Ce prêt me permettait de jouer à un meilleur niveau que la N1, mais aussi de rester dans la continuité de mon apprentissage vers le haut niveau tout en poursuivant mes études. J’ai tout de suite été emballée par le projet.

Comment s’est passé le prêt avec le HBCSA, notamment dans ce contexte si particulier ?
Au départ, Geoffrey m’a présentée toutes les conditions d’un prêt, les engagements du club prêteur et ceux du club emprunteur. Ensuite, nous avons ciblé tous les clubs où mes études étaient proches et nous les avons informés de mon prêt. Le club de Saint-Amand-les-Eaux était intéressé, il recherchait une jeune ailière droite. Au départ, je devais partir deux jours là-bas pour me faire une idée du club, mais juste avant le confinement a été mis en place. Alors nous avons gardé contact sous forme d’appels visio. Ils ont pu me présenter les objectifs du club, ce qu’ils me proposaient au niveau sportif, scolaire et au niveau de l’hébergement. Florence (l’entraîneur du HBCSA) me proposait un projet en D2 ou en D1 en cas de montée. Avec l’arrêt du championnat, le HBCSA est l’un des clubs qui monte en LBE l’année prochaine. D’autres clubs m’avaient aussi contactée, j’ai pris mon temps pour réfléchir et j’ai finalement choisi de saisir cette opportunité et de rejoindre le club de Saint-Amand-les-Eaux.

Quels sont tes objectifs personnels avec cette nouvelle aventure ?
Depuis deux ans, je m’entraîne avec l’équipe première de Bourg-de-Péage et j’ai eu la chance de vivre trois matchs avec elle cette année. C’est donc un niveau que je connais peu par rapport à la N1. Comparé aux deux années que j’ai passées au BDPDHB, cette fois-ci, je vais jouer avec l’équipe première. J’aimerais donc tout d’abord prendre rapidement mes marques à ce niveau pour pouvoir remplir mes fonctions de deuxième ailière droite de l’équipe. Il faudra être un maximum efficace dans le temps de jeu qu’on me donnera. Mon but premier est de revenir à Bourg-de-Péage l’année d’après pour faire partie de la D1. À moi de travailler pour atteindre cet objectif et essayer de signer mon premier contrat professionnel d’ici 2022/2023.

Un bilan de tes deux premières années au Centre de Formation du BDPDHB et tes expériences dans les deux équipes ?
J’ai d’abord vu ma première année comme un challenge, je voulais me prouver à moi même que j’étais capable d’être performante en N1 et que j’avais ma place dans un centre de formation. Puis j’ai eu la chance de faire un match de Coupe de France avec la D1. Durant la deuxième année, j’étais plus ambitieuse et mon objectif était de faire un maximum de match en D1, mais surtout de profiter du minimum de temps de jeu qu’on pouvait m’accorder dans ce championnat. J’ai pu participer à trois matchs avec l’équipe première (2 matchs en championnat et 1 match en Coupe de France). Après avoir enchaîné cette période intense en termes d’émotions, j’ai vraiment pu prendre confiance en moi lorsque je jouais avec la N1.

Ce n’est pas trop difficile de ne pas pouvoir terminer cette saison ?
Je suis forcément triste de l’arrêt des championnats, triste de ne pas avoir pu profiter du dernier match avec l’équipe réserve, et puis le handball me manque tout simplement. Mais c’est une décision tout à fait normale, dans ce contexte, il vaut mieux ne pas prendre de risque et pouvoir reprendre le plus vite possible ensuite.

Un message à faire passer ?
Beaucoup de personnes vont me manquer l’année prochaine, j’ai réellement construit un cocon ici, je remercie les personnes qui m’ont conseillée, aidée et formée durant ces deux années. J’espère revenir vite ! En attendant, prenez soin de vous !

•••••••••••••••

Le mot de Geoffrey TERVER, directeur du Centre de Formation :

« Avant toute chose, nous sommes heureux de voir Manon prolonger son engagement au Centre de Formation pour les deux saisons à venir. Ses qualités humaines, ses capacités de travail et sa progression depuis son arrivée nous ont logiquement amenés à lui proposer de continuer à l'accompagner dans sa formation. Nous nous sommes également rapidement mis d'accord sur le parcours qui pourraient lui permettre de poursuivre sa progression. Après trois saisons passées en N1 (une à Nantes et deux à Bourg de Péage), le projet de prêt pour évoluer dans une division supérieure sonnait comme une évidence, cette étape devrait lui permettre d'avoir une chance d'intégrer la LBE à Bourg de Péage la saison suivante. Manon a eu le plaisir de devoir choisir entre deux projets très qualitatifs (je tiens ici à remercier chacun des clubs pour la qualité de nos échanges et l'attention portée à Manon), elle a finalement choisi Saint-Amand-les-Eaux et la possibilité d'intégrer un effectif au plus niveau. Ce choix lui ressemble : elle est déterminée à réussir et à relever cet ambitieux défi. Son côté bosseuse et la qualité de collaboration entre les deux staffs nous rendent confiants sur la capacité de toutes et tous à rendre cette saison très riche. Comme pour Marjorie, c'est avec plaisir que nous suivrons attentivement la progression de Manon ces prochains mois. »




nos partenaires majeurs

chevalgroupamaPeugeot Sovaca
bg insta