des nouvelles de marjorie demunck !

focus lucie modenel
Arrivée au BDPDHB en 2017 et intégrée au centre de formation, Marjorie évolue désormais depuis le début de l’année 2020 à l’ATH (Achenheim Truchtersheim Handball) en D2, grâce à un prêt effectué par le club.

Marjorie, peux-tu commencer par te présenter en quelques mots ?
Je m'appelle Marjorie et j'ai 20 ans pour encore 3 mois. J'ai commencé le handball à l’âge de 6 ans au club d'Ensues La Redonne, puis celui de Cadolive. J'ai toujours évolué au poste d'arrière gauche. En intégrant le Pôle espoir de Marseille, j'ai signé à Bouc Pays d’Aix, où nous avons été championnes de France -18. Après le Pôle espoir j'ai eu plusieurs propositions de club et j'ai choisi le centre de formation de Bourg de Péage. Parallèlement je suis en 2ème année de licence STAPS.

Peux-tu nous faire un bilan personnel à la mi-saison ?
J'ai repris la préparation avec l'équipe de LFH dès le 12 juillet, après 4 mois d'arrêt suite à une opération des ligaments de la cheville et je ne suis pas mécontente de ma première partie de saison avec la N1. Pour la LFH en revanche, je n'ai été retenue qu'une seule fois en match officiel, contre Besançon ; j'ai joué 10 minutes et marqué 2 buts. J'aurais souhaité un peu plus de temps de jeu mais après 3-4 années de stabilité, le club a renouvelé les deux tiers de son effectif et il y avait beaucoup de concurrence à mon poste.

Comment s’est passé le prêt avec l’ATH ?
Il est très rare qu'une fille de centre de formation intègre la LFH dès la 3ème, même la 4ème année, surtout aux postes d'arrières et je savais que la question du prêt à un club de D2 allait se poser en fin d'année. J'ai juste voulu accélérer les choses. Avec la blessure de Mathilde Plotton, l’ATH souhaitait recruter une arrière gauche capable de tirer de loin et de défendre en numéro 3. De mon côté, je voulais du temps de jeu en D2 pour progresser. Les contacts ont été rapidement pris et tout s'est fait naturellement.

Quels sont tes objectifs personnels ?
Je souhaite montrer à l'encadrement de l’ATH qu'ils ne se sont pas trompés en m'accordant leur confiance. Je vais partager une nouvelle expérience avec les filles du club qui m'ont toutes très bien accueillie et les supporters qui vont me découvrir ce weekend. La suite on verra plus tard, même si l'objectif à moyen terme est le contrat pro et la licence.

Pour finir, un petit mot pour le Bourg de Péage Drôme Handball ?
Continuer de soutenir les filles, autant sur l'effectif LFH qui est actuellement 9ème, que celui de la N1 qui se trouve dans le top 3 de la poule, ce qui est une performance à souligner pour l'équipe réserve. J'ai été très épanouie au contact de Geoffrey Terver et de Camille Comte, des entraîneurs à l'écoute, très pro, loin de ce que j'avais connu en quittant Bouc Pays d'Aix. Et puis j'ai énormément appris avec Cédric le préparateur mental. Puis le public, l'un des 3 meilleurs de la LFH avec plus de 1200 spectateurs à chaque match, il faut continuer comme ça !



nos partenaires majeurs

chevalgroupamaPeugeot Sovaca
bg insta